VegAnimal.info - Consommation Citoyenne et Responsable - Commerce Equitable et Agriculture Biologique

frise
Anglais E shop Contact
   
Habitat : Actions et gestes écologiques au quotidien pour la planète

Dossier compilé par VB
Addition de recherche et traduction par Lucia

Économisons l’électricité

Le saviez-vous ?

Selon l’Ademe, une famille de 4 à 5 personnes consomme 4 000 kilowatts heure en moyenne par an, hors chauffage et eau chaude. Les 2 premiers postes de consommation sont le froid (réfrigérateur et congélateur) et le lavage (lave-linge, lave-vaisselle, sèche-linge).

Selon un rapport sur l’état de la planète publié par le Worldwatch Institute en 2003, la consommation d’électricité est encore plus élevée ne descendant pas au dessous de la barre des 70%. 25% des émissions totales de CO2 au Royaume-Uni proviennent de nos foyers. Un foyer moyen produit 6 tonnes de CO2 par jour - plus que ne le ferait un banal véhicule.

Laisser ses appareils électriques en position veille peut représenter jusqu’à 10% de sa facture d’électricité. Une seule ampoule halogène consomme autant d’énergie que 2 lave-linge. En remplaçant 30% de vos ampoules classiques par des fluocompactes, vous réduirez votre consommation en éclairage de 80%.

Répartition de notre consommation d’électricité dans la maison

Consommation des appareils électriques au sein d’un foyer (hors chauffage et cuisson).

Congélateur : 20%
Éclairage : 14%
Sèche-linge : 14%
Réfrigérateur : 12%
Audiovisuel : 12%
Lave-linge : 7%
Autres : 7%

Un réfrigérateur antigaspi

Le congélateur et le réfrigérateur sont les plus gros consommateurs d’électricité du foyer, car ils fonctionnent 14 heures sur 24.

- Achetez des appareils de classe A.

- Un réfrigérateur peut augmenter sa consommation de 38% lorsque la température de la pièce passe de 18°C à 23°C. mieux vaut donc le placer loin des radiateurs et des fours. Placez le congélateur, si vous le pouvez, dans la cave ou le garage (si l’endroit n’est pas trop humide).

- Gardez la température entre 3°C et 5°C : il n’est pas nécessaire de la diminuer au-dessous de 3°C, niveau où vous gaspillerez de l’énergie et donc de l’argent. Pour le congélateur, la température ne doit pas descendre en dessous de -18°C.

- Placez un thermomètre dans le frigo ainsi vous garderez un œil sur la température.

- Évitez l’accumulation de poussière sur les spires à l’arrière du réfrigérateur car votre consommation d’énergie pourra augmenter jusqu’à 30%.

- Éloignez votre réfrigérateur de la glacière ou du chauffe-eau. .. ou alors laissez une bonne distance entre l’un et l’autre.

- Attendez que vos plats chauds ou tièdes refroidissent avant de les mettre au réfrigérateur.

- Faites dégivrer votre réfrigérateur régulièrement afin de le maintenir en bon état de marche sans perte d’énergie.

Les ampoules fluocompactes

Les eco-ampoules durent 12 fois plus longtemps que les ordinaires. Une ampoule de 11 watts et de 20 watts permettent une économie respective d’environ 53 euros et 90 euros. Attention : Évitez de les jeter dans la nature -chaque tube fluorescent contient une quantité suffisante de mercure pour polluer 30 000 litres d’eau dangereux pour la santé.

Quelques astuces antigaspi

- N’oubliez pas d’éteindre la lumière quand vous n’en avez plus besoin.

- Utilisez au maximum la lumière naturelle en plaçant vos plans de travail près des fenêtres.

- Évitez les couleurs sombres sur les murs, elles absorbent la lumière, tandis que les couleurs claires la réfléchissent.

- Pour une meilleure efficacité lumineuse, pensez à dépoussiérer vos ampoules : vous améliorerez de 40% leur flux lumineux.

Économisons l’eau

Le saviez-vous ?

97,2% de l’eau présente sur Terre est salée, donc impropre à la consommation. En France, 40% de l’eau potable provient des eaux de surface (rivières, lacs, sources), 60% est pompée dans les nappes phréatiques (eaux souterraines).

Il faut 6 litres d’eau pour faire une pinte de bière, 10 litres pour fabriquer un journal, 27 litres pour préparer une assiette de frites, 150 litres pour fabriquer un T-shirt en coton et 20 000 litres pour construire l’habitacle d’une voiture.

Attention aux fuites ! Un robinet qui fuit goutte-à-goutte perd environ 4 litre par heure (35 m3 par an). Une chasse d’eau qui coule représente 40 litres par heure (250 m3 à l’année). Il a été calculé qu’une famille moyenne au Royaume-Uni utilise maintenant près de 5 000 litres d’eau par semaine cependant environ 16% de cette quantité est perdue en fuites d’eau, soit 800 litres. Vérifiez votre compteur d’eau avant de vous coucher et re-vérifier-le au matin : s’il a augmenté, vous devez contrôler votre système d’eau. Plus d’infos : www.h2ouse.org

Répartition de notre consommation d’eau dans la maison

Un foyer moyen utilise 355 litres d’eau par jour :

Bains, douches, lavabos : 39%
W.C : 26%
Cuisine (dont 10% pour la vaiselle) : 17%
Linge : 12%
Divers (jardin, voiture...) : 6%

Quelques astuces antigaspi

L’eau est précieuse, ne la gaspillons pas.

- Aux toilettes : Chaque fois que vous tirez la chasse, vous utilisez entre 15 et 20 litres d’eau potable. Par famille, le cumul à la fin de la journée dépasse les 100 litres. Vous pouvez réduire votre consommation d’eau en plaçant une brique dans le réservoir. En seulement un an, vous pouvez économiser jusqu’à 3 000 litres d’eau.

- Dans la salle de bain : Vous gaspillez jusqu’à 4,5 litres d’eau rien qu’en laissant les robinets ouverts en vous brossant les dents. Réduisez votre consommation d’eau en refermant le robinet lorsque vous vous brossez les dents. Prenez une douche au lieu d’un bain. La première nécessite entre 30 à 60 litres d’eau tandis que le deuxième environ 150 litres. N’oubliez pas de couper l’eau, pendant que vous vous savonnez, vous économiserez plus de 10 litres d’eau de votre douche.

- Dans la cuisine : Utiliser une bassine pour la vaisselle à la main. En moyenne, une vaisselle à la main peut nécessiter de 10 à 12 litres d’eau. Si vous devez acheter un lave-vaisselle, privilégiez un appareil de classe A. les plus performants des appareils modernes consomment de 15 à 20 litres d’eau.

- Dans la buanderie : Faites une lessive uniquement lorsque le tambour de la machine est plein. Une seule lessive consomme jusqu’à 100 litres d’eau et une famille moyenne fait une lessive cinq fois par semaine soit 26 000 litres par an. Préférez une machine à laver se chargeant par devant plutôt que par le haut. Une machine moderne utilise moins de 50 litres d’eau par lessive (une machine plus ancienne en utilise deux fois plus).

Un sèche-linge est de 2 à 3 fois plus gourmand en électricité qu’un lave-linge. Laissez plutôt sécher votre linge sur un fil. Achetez un lave-linge de classe A, plus performant et écologique : Il lave mieux en consommant beaucoup moins et ont une plus grande longévité. Son surcoût à l’achat par rapport à un appareil de classe D sera très vite amorti.

Évitez de laver votre linge à 50°C. Ce n’est pas indispensable. En remplaçant le degré de lavage par 40°C seulement sur toutes les étiquettes de ses textiles, une entreprise peut réduire de 10% leur consommation d’énergie sur leur durée de vie. Si vous branchez votre lave-linge sur le robinet d’eau chaude de votre cuisine ou salle de bain, vous ferez des économies importantes.

Utilisons des produits d’entretien ménager naturels

Le saviez-vous ?

Vers les années 1980, la production chimique mondiale était 500 fois supérieure à celle de 1940. On utilise aujourd’hui entre 60 000 et 70 000 produits chimiques synthétiques différents chaque jour. On fait de plus en plus le lien entre ces produits que nous utilisons et l’augmentation du nombre des maladies. Les cas de cancer, par exemple, ont augmenté de 77% de 1981-82 à 1991-92. Plus de 400 produits chimiques toxiques (dont certains sont utilisés à la maison) ont été découverts dans le sang humain. Pour en savoir plus, lisez l’article : "Produits chimiques dans notre environnement (habitat, jardin)".

GIF - 18.6 ko
"T’as encore bu l’eau du robinet, Stefan !" - dessin de Andrzej Mleczko

Produits chimiques pour le nettoyage : attention danger

Évitez les produits contenant du chlore. Celui-ci est extrêmement corrosif et peut nuire à la peau, les yeux et autres membranes. Il peut irriter la peau, les yeux et les poumons et des recherches ont montré qu’il existait un lien entre l’exposition au chlore et les malformations à la naissance et le cancer. Si on le mélange à d’autres solutions détergentes, cela peut créer des gaz mortels. Les concentrations de chlore dans la haute atmosphère ont quadruplé ces 25 dernières années. Chaque atome de chlore libéré peut détruire des dizaines de milliers de molécules d’ozone. Les produits à base de chlore sont : la javel, les nettoyants désinfectants au chlore, les anti-moisissures et les nettoyants pour WC.

Beaucoup de produits nettoyants pour canalisations contiennent des produits toxiques et corrosifs tels que le sodium ou l’hydroxyde de potassium, l’acide chlorhydrique et les distillats de pétrole qui tuent la vie aquatique et rendent l’eau plus difficile à traiter financièrement.

Évitez les produits contenant du triclosan. Le triclosan est un produit chimique antibactérien composé d’un antibiotique que l’on utilise beaucoup à la maison pour protéger les ustensiles de cuisine, comme la planche à découper, des bactéries. L’emploi de plus en plus croissant d’antibiotiques est responsable de l’apparition de microbes tenaces.

Le perchoréthylène, cancérigène très connu, est présent dans de nombreux nettoyants pour moquettes et tapisseries. Ceux qui contiennent de l’hydroxyde d’ammonium devraient être évités également : ils ont une action corrosive et peuvent irriter les yeux, la peau et les conduits respiratoires.

Les produits pour cirer les meubles sont des distillats de pétrole non seulement inflammables mais aussi responsables de cancers de la peau et des poumons. Ils contiennent par ailleurs du nitrobenzène, un produit chimique extrêmement toxique et facilement absorbé par la peau.

Quelques astuces écolos

Curer les canalisations avec une solution d’eau bouillante, faire cuire de la soude et du vinaigre puis utiliser une ventouse feront tout aussi bien l’affaire.

Les produits adoucissants contiennent des phosphates qui, lorsque déchargés dans l’eau, favorisent l’amas excessif d’algues lesquelles à leur tour appauvrissent l’eau en oxygène éliminant ainsi toute vie aquatique et botanique. Pour chaque kilogramme de poudre de lavage utilisé, il faut 20 000 litres d’eau pour le traiter et pour que l’eau puisse être réintroduite dans le système de distribution en toute sécurité. Et de toute façon, ce n’est pas le détergent qui nettoie les vêtements sales mais l’eau : les écoballes sont de bonnes alternatives aux produits chimiques pour la lessive.

Plus de conseils et d’astuces au naturel ? lisez :

- "Produits d’entretien ménager : Les meilleures recettes de grands-mères".

- "Conseils : Produits d’entretien ménager (naturels, écologiques et économiques)".

Habitons un logement bio

Le saviez-vous ?

Nous consacrons plus de la moitié de l’énergie que nous produisons à la construction et à la maintenance des immeubles.

D’ici les 20 prochaines années, on estime que la consommation d’énergie mondiale augmentera de près de 60% à cause de la croissance de la population, de l’urbanisation, de l’économie et de l’industrie. en isolant mieux votre maison, vous pouvez réalisez jusqu’à 30% d’économies d’énergie.

Pollutions, déchets nucléaires, épuisement des ressources... Il devient indispensable de se tourner vers des énergies renouvelables, comme l’énergie solaire, pour la production de l’eau chaude et de l’électricité à usage domestique.

Le chauffe-eau solaire

Installez un chauffe-eau solaire : il peut permettre d’économiser jusqu’à une tonne d’émissions de CO2 par an dans une maison de taille moyenne. Le chauffe-eau solaire n’a pas besoin d’une forte énergie solaire pour fonctionner correctement, une lumière diffuse suffit. Pour en savoir plus, contactez Energie Solaire de France (ESF) : 0 800 00 30 40 (numéro vert).

L’électricité solaire

Pour ne plus, ou moins, dépendre du nucléaire, l’installation de panneaux photovoltaïques, qui produisent de l’électricité à partir du rayonnement solaire, est une bonne alternative. Pour en savoir plus, contacteez l’association Hespul, et lisez la fiche "Le photovoltaïque".

L’isolation naturelle et antigaspi

Privilégiez les isolants végétaux comme la fibre de chanvre (chènevotte), de la laine de cellulose (à base de papier recyclé) ou des panneaux de liège. La fibre de coco est également un isolant naturel mais son cout energétique reste important. En effet, fabriquée à partir de noix de coco, elle doit être transportée sur une longue distance avant d’arriver en France.

Le chauffage antigaspi

Le gaz naturel reste moins cher et moins polluant que le chauffage électrique.

- N’encombrez pas vos radiateurs de bibelots et ne les cachez pas derrière un meuble.

- Vous avez froid ? Mettez d’abord un pull. Un degré de trop correspond à 7% de consommation en plus.

Peintures écolos

Évitez l’emploi de peintures à base de solvants. Les brillantines peuvent contenir jusqu’à 50% de solvants et de composés organiques volatiles qui finissent par infiltrer l’air environnant tout au long de la durée de vie de la pose de ces peintures. L’OMS déclare que les décorateurs ont un risque de 40% d’être sujets au cancer des poumons du fait d’une exposition prolongée à ce type de peintures.

Utilisez des peintures sans solvants nocifs, sans métaux lourds, sans liants synthétiques : elles portent l’écolabel européen et NF Environnement. Elles sont à la chaux naturelle avec pigments naturels, ou à l’huile biologique. Pour en savoir plus : www.o2France.com

Meubles écolos

Privilégiez les meubles en bois portant le label FSC (Forest Stewardship Council). Il garantit une gestion des forets qui tient compte des aspects économiques, sociaux et écologiques.

N’achetez pas des meubles difficilement inflammables. Ils sont fabriqués avec des produits chimiques que l’on retrouve dans les fibres textiles, les ordinateurs et le plastique et qui ont pour but de combattre la propagation des flammes. Ils contribuent à polluer l’air à l’intérieur des locaux et se concentrent dans l’environnement car ils ne sont pas biodégradables. Leur emploi est interdit dans certains pays et quelques grands fournisseurs de meubles, comme Ikéa, ont cessé de les utiliser. Mais il serait préférable de toujours vérifier la politique d’une entreprise à ce sujet lorsque vous achetez vos meubles.

N’achetez pas des meubles provenant des forêts anciennes. Plus de 78% de ce type de forêts dans le monde ont été ratissées ou dégradées. Si vous remplacez vos meubles, demandez-en l’origine du bois au vendeur.

JPEG - 30.1 ko
campagne Greenpeace pour sauver les forêts anciennes et contre la déforestation

Infos et Astuces en vrac

Le four à micro-ondes consomme autant d’électricité, voire plus, qu’un four classique. Réservez-le au réchauffage plutôt qu’à la cuisson.

Une cuisinière au gaz naturel consomme, en moyenne, 2 fois moins d’énergie qu’une cuisinière électrique.

Certaines huiles essentielles sont efficaces dans le traitement insecticide du bois, comme l’essence de mirbane ou l’huile de bois de cèdre.

Un foyer moyen utilise 159 rouleaux de papier de toilette soit environ 1 km de papier par jour. Moins de 10% du papier toilette est recyclé - alors qu’il est probablement fabriqué à partir des forêts en financement durable de la Scandinavie, ces dernières remplaçant les anciennes régions boisées abritant des milliers d’espèces en dangers. Achetez du papier hygiénique recyclé.

Ne jetez pas les préservatifs dans les toilettes. Chaque année, près de 150 millions de préservatifs finissent dans les toilettes, bouchant les filtres de traitement de l’eau et provoquant un surplus d’eaux usées dans les fleuves et sur les côtes. Jetez-les plutôt à la poubelle, les préservatifs en latex étant biodégradables.

Liens utiles

- "Guide malin de l’énergie chez soi" par l’ l’Observatoire des énergies renouvelables.

- "Guide raisonné de l’éco-construction 2004 - 2005", un guide et annuaire professionnel qui liste de nombreux matériaux sains et écologiques dans toute la France et quelques pays voisins - publié par l’association Bâtir-Sain.

- Vente produits solaires : http://www.boutiquesolaire.com

- Association France énergie éolienne : http://www.fee.asso.fr

- Association Négawatt : http://www.negawatt.org

- Site sur l’habitat écologique : http://www.ideesmaison.com

- Association Terre Vivante : http://www.terrevivante.org

- Association Bâtir-Sain : www.batirsain.org

- Bio construction : http://www.bio-construction.com/

- La maison écologique : http://www.la-maison-ecologique.com/

Source

- “Go Mad ! - Go make a difference : 2”, The Ecologist (Think Publishing 2003).

- "Planète attitude, les gestes écologiques au quotidien" par WWF (édition Seuil pratique, 2004).

- "Le guide vert du consommateur" par 60 millions de consommateurs (n°102, 2001).

Retour sommaire
version imprimable
haut de page
ArticleRubrique
© 2003 - 2008 - VegAnimal.info
Ce site est développé grâce à l'outil SPIP - Hosting by RedBlackAndGreen.net Internet Services